Groupe Correspondance

En 1975, une équipe d’animateurs, qui fonderont en 1983 Vivre et l’Ecrire, propose, à l’occasion de la sortie des premiers livres issus de l’expérience d’animation d’écriture (Copies d’amour sur tableau noir, Le Bourdon et le Cafard…), une correspondance entre adolescents et adultes, libre et personnelle.

Ainsi, les ados peuvent se confier en toute liberté à un correspondant adulte, toujours le même : c’est comme un journal intime qui répond.

Pour répondre à une demande croissante non seulement en France mais également à l’étranger et pas seulement dans les pays francophones, une équipe a du être constituée. Cette correspondance s’appuie sur un réseau d’adultes fidèle et renouvelé, d’autant plus que le besoin de se confier est loin d’avoir disparu.

En plus de coordonner cette correspondance, l’Equipe Correspondance organise des colloques et participe à différentes manifestations.

Enfin, six livres autour de la correspondance ont été édités :

  • Mon coeur s’est suicidé : journal et correspondance de Gaëlle sur la drogue.
  • Grand-mère, je t’aime : lettres de jeunes à leurs grands-parents.
  • 100 lettres d’adolescents : exemples de lettres envoyées par les ados.
  • Reste encore un peu, j’ai pas fini de grandir : par Catherine Albert.
  • Que reste-t-il quand il ne reste rien : par Catherine Albert.
  • Réponds-moi vite ! : les 1ères lettres d’ados à Vivre et l’Ecrire.
  • Nous allons sauter les barrières : lettres de jeunes d’Algérie.
fiche-vef-